Une journée productive

A quoi peut-on mesurer la productivité d’une personne au sein d’un groupe, d’un système, d’une entreprise ? La première réponse qui vient à l’esprit est sans douteJPEHOUMAN.COM : Une journée productive liée à la quantité de travail que cet individu produit pour contribuer au fonctionnement dudit système. Mais c’est avant tout sa capacité à réalisé ce qui est prévu avec une qualité qui tend vers l’irréprochable.

Une vie productive résulte de plusieurs années de productivité qui elles même dépendent de millier de journées productives. Une journée productive est la première étape et l’on devrait passer du temps à ce demander comment y arriver. Comment faire en sorte d’avoir une journée productive ?

Et bien, une journée productive est sûrement une journée qui commence avant 8h (7h59 est un bon début pour les minimalistes). C’est aussi une journée dont la première activité consistera à prendre 10 à 20 minutes pour écrire (à chacun son outil) ce que l’on fera pendant les prochaines 12 heures. C’est probablement une journée pendant laquelle l’on accédera à ses emails seulement toutes les deux heures (ou toutes les heures pour ceux qui traitent des centaines de message par jour). Une journée ne pourrait être productive si l’on y passe plus d’une heure sur les réseaux sociaux (exception faite pour les professionnels qui les utilisent comme outil de travail).

La qualité étant le point le plus négligé lorsque l’on parle de productivité, vous ne pourrez atteindre cet état de productivité si vous n’accordez pas un grand soin à chacune des tâches que vous réalisez. Ainsi, vous êtes encore plus productif si vous réalisez entre 65% et 85% de ce que vous avez prévu avec un niveau de détail et de soin très élevez. Sans le savoir, vous préparez ainsi le terrain pour des journées encore plus productives.

Finalement une journée productive est consécutive à une bonne nuit (à chacun sa méthode). Une nuit qui engendre un réveil sans fatigue pour le corps et l’esprit.

Le meilleur investissement d’un développeur, prendre le temps d’apprendre

Vous pensez peut être que certaines personnes possèdent un don “inné” pour les technologies. Pourtant toutes ces personnes qui excellent dans ces choses à travers le monde ne sont ni plus ni moins que des hommes/femmes “normaux/normales”. Pourquoi vous n’y arrivez pas ? La culture de la paresse intellectuelle est choses courante. Demandez-vous si vous avez mis tout en œuvre pour vous en affranchir.

Une somme de chose simples
J’ai récemment eu affaire a des “développeurs web” (vous trouverez cette mention sur de nombreux cv/profil social/blog ) qui avaient du mal à expliquer les comportements de certaines balises html. Dans un précédent billet je rappelais que le langage de balise HTML comportait un peu moins de 140 éléments différent. Ce qui implique qu’à partir de l’age de 7/8 ans, l’on peut tous les apprendre et les connaître par cœur. Il s’agit bien de la base.

Gagner du temps
Certains pensent peut être que prendre 3 jours de leur existence pour apprendre, à travers un tutoriel, les subtilités d’un langage de programmation, c’est long. Pire encore, d’autres n’y ont jamais pensé. Imaginez un instant que vous puissiez en un temps record développer toute application qui vous vient à l’idée. Il n’y a pourtant pas de secret pour y arriver. commencer à fermer toutes les fenêtres de discussion de vos profils sur les réseaux sociaux. Fermez aussi votre client de message en prenant le soin de rédiger une réponse automatique. En voici un exemple : “Je suis en séminaire de formation du xx au xxx (72h).”. Faites-en autant pour votre téléphone portable puis mettez vous au travail. Vous venez ainsi de faire l’un des meilleur investissement de votre vie.

Pourquoi autant de différence
Lorsque vous vous rendez sur une place de marché de freelance (travailleurs indépendants) vous pouvez être très surpris par les différents taux journaliers affichez. Pour un développeur java, vous avez par exemple certains qui se positionnent à 250€/jour d’autre à 400€/jour et d’autre encore qui tournent autour de 800€/jour. J’ai un conseil, si vous souhaitez recruter l’un d’entre eux , opter pour celui à 800€/jour en validant bien sûr ses références. Si votre budget ne vous le permet pas, optez pour celui à 400€/jour. Et si 400€ c’est encore élevé pour vous, alors continuez à rechercher des fonds et revenez. Autant de différence parce qu’un profil à 800€/jour travaille sans “coaching” et avance 3 à 4 fois plus vite que les autres avec une qualité presque irréprochable et surtout une documentation de son travail. En réalité, vous sortez gagnant.

Il faudra du temps pour y arriver

Il faudra du temps pour faire comprendre à vos proches ce que vous faites si vos objectifs doivent être atteints dans plusieurs années.

Il faudra du temps à un coach pour transformer un jeune joueur en une véritable arme du jeux.

Il faudra du temps pour des parents pour parfaire l’éducation d’un enfant dans les valeurs qui sont les leurs.

Il faudra du temps pour conquérir des clients si vous innovez pour devenir leader de votre industrie. Car il est normal que l’on boude votre produit ou votre approche si l’on n’a jamais exprimé le besoin pour lequel vous avez trouvé une solution innovante.

Vous ne le savez peut être pas, mais vous n’êtes pas préparé pour la réussite. La réussite à cette échelle même que vous ne connaissez pas encore mais que envisagez tant.

Vous y arriverez sûrement car vous l’avez envisagez.

Il faudra du temps et c’est mieux ainsi.