Paypal s’est rachetée une image en Côte d’Ivoire grâce à Akendewa et #CIVSOCIAL

AVERTISSEMENT : Je ne suis ni de près, ni de loin en relation avec la société Paypal. Ce qui implique que je ne suis ni actionnaire, ni employé, ni payé pour faire de la publicité, ni payé pour écrire pour cette société. Je ne suis qu’un simple utilisateur comme plus de 25 millions de personnes. J’écris cet article car j’en ai écris plusieurs autres (en microblogging) pour décourager l’usage de ce service à cause d’une restriction “légitime” sur mon compte.
Depuis quelques semaines, difficile pour moi de travailler et donc écrire le moindre article sur ce blog. En effet, avec les volontaires de Akendewa, nous avons entrepris d’aider (à notre humble niveau) les victimes de la crise humanitaire en Côte d’Ivoire à travers un nouveau projet dénommé #CIVSOCIAL . Avant cela certains d’entre nous essayaient individuellement (je pense à Manasse Déhé qui est à la base de ce tag et de l’assistance de Akendewa auprès des victimes) d’aider en relayant des informations ou en organisant des collectes (je pense à William Tedjé). Mais, dès lors que nous nous sommes tous dévoué à #CIVSOCIAL, le résultat obtenu a dépassé nos espérance. Vous avez tous les détails de ce projet sur son site qui lui est dédié (http://civsocial.akendewa.org). Dans les jours qui suivent, nous publierons un rapport.

Dans la réalisation de #CIVSOCIAL, nous avons été confronté à un problème impliquant la société Paypal. Akendewa, une ONG Ivoirienne, n’ayant pas de représentation en France, j’ai pris le risque de lancer une campagne de collecte de fond en tant que Président-Fondateur de cette ong. Cette collecte devant servir pour le projet #CIVSOCIAL. En attendant que la campagne porte ces fruits et vu l’urgence, Diaby Mohamed (actuellement à Accra) et moi même avons avancé à Akendewa nos propres ressources. Environ 1 200€ de ma part et achat de 5 téléphones mobiles + 2 pc + 290€ de crédits téléphoniques de la part de Mohamed.

Vu le nombre de transactions (les dons que nous recevions), La société Paypal avait décidé de bloquer mon compte (à juste titre) en me demandant des documents que je n’étais pas en mesure de fournir. Il s’agissait entre autre de prouver que Akendewa est une organisation de droit français (impossible car Akendewa est de droit ivoirien) et que le compte bancaire utilisé appartient à Akendewa (impossible car nous avons utilisé le mien vu que le système bancaire ivoirien est non fonctionnel en ce moment). J’ai donc pris le temps de :

  • expliquer à Paypal la situation en joignant des liens vers les articles de BBC, TV5, JeuneAfrique, …, qui félicitaient le projet #CIVSOCIAL,
  • écrire une pétition http://www.petitionbuzz.com/petitions/paypalvscivsocial ,
  • contacter tout mes amis (twitter + facebook) pour leur demander de plaider en même tant que moi,
  • appeler plusieurs fois par jours le service client paypal. Je pense qu’à ce jour, une grosse partie des conseillés connait mon cas.

Sachant l’inflexibilité de certaines compagnies traitant des données bancaires, j’avais perdu espoir jusqu’à ce que ce midi (vendredi 15 Avril à 13h50 heure de Paris) je reçoive un appel de l’un des services de paypal m’informant un déblocage du compte. Il faut noter que paypal est passé sur le fil twitter de #civsocial le jour d’avant et à pu se rendre compte suite aux nombreuses réactions des utilisateurs de ce fil.

Je remercie donc toutes les personnes (surement qu’il y en a que je ne connais pas mais dont l’action a été décisive) ayant contribué pour ce déblocage. Un grand merci aussi à la société Paypal qui contre toute attente a résolu le problème.

NB: Les fonds que nous avons récolté serve à couvrir les frais relatif :

  • au call center d’urgence que nous avons établi au Accra,
  • à acheter des unités téléphoniques pour permettre aux bénévoles de Akendewa de communiquer avec des victimes. Nous avons par exemple réussi à faire accoucher une femme par télémédecine (en suivant les instructions d’un medecin à distance et via le téléphone).
  • à fournir des denrées de premières nécessités aux bénévoles sur le terrain et aux victimes
  • ….

Nous ne pouvons certes aider toutes les victimes, mais nous avons la forte conviction qu’une vie sauvée, c’est l’espoir d’un avenir meilleur en Côte d’Ivoire.

Longue vie à Akendewa et nous espérons que Paypal ouvrira ses services en Côte d’Ivoire

 

Jean-Patrick Ehouman

Jean-Patrick Ehouman has successively been a web/mobile applications developer then a software architect for a few years in France before launching his own tech company 5 years ago in Côte d’Ivoire. He spends a lot of time coming up with ways to create a dynamic African technologies of information ecosystem, using a bottom-up approach via Akendewa, a tech NGO he co-founded in 2009 and where he is current President and who made him to became the first laureate of the “Tremplin UNESCO-CEPS prize for Youths Entrepreneurship and peace culture in Africa” in October 2013. He writes on technologies at Techmissus, a collaborative blog he launched in 2010 (Techmissus is now the N°1 technology news website in Francophone Africa). Beginning of 2013, he launched AllDevCamp (Selected in March 2014 as one of the 13 expert centers in the world, for the Unesco ' YouthMobile program), a web/mobile development bootcamp targetting african developers. JP has a degree in Mathematics and Computer Science and an Electrical Engineering Degree from University of Poitiers (France) and a bachelor degree in information systems and softwares from University of Provence (France).